FINESSE


FINESSE
n. f.

Qualité de ce qui est fin, délié, menu. Le degré de finesse d’une chose. Le fil de l’araignée est d’une extrême finesse. La finesse des cheveux. La finesse d’une toile, d’une étoffe.

Il se dit aussi en parlant de Ce qui a une forme délicate et agréable. La finesse des traits. La finesse des contours dans un dessin, dans une figure.

En termes de Peinture et de Gravure, Finesse de pinceau, de burin, de touche, Manière de peindre, de graver, de dessiner légère, délicate et gracieuse, ou Effet qui en résulte. Dans ce dernier sens il s’emploie souvent au pluriel. Finesses de touche. Finesses de ton, Effets de touche, de ton, remarquables par leur légèreté, leur grâce, leur délicatesse.

Il se dit en outre pour Délicatesse, en parlant des Sens. Il a l’ouïe d’une grande finesse. Les aveugles acquièrent en général une grande finesse de tact.

Il se dit figurément en parlant de l’Esprit, du goût, du jugement. Finesse de goût, de tact. Un esprit doué de beaucoup de finesse.

Il se dit, dans un sens analogue, en parlant des Choses faites pour être appréciées par le goût et par la pénétration d’esprit. Cela est dit, est exprimé avec finesse. Il ne sentit pas d’abord toute la finesse de cette réponse. La finesse de ses railleries. Des jugements pleins de finesse. Il y a beaucoup de finesse dans le jeu de cet acteur. Finesse de vues, d’aperçus. La distinction que vous faites est d’une extrême finesse.

Il se dit quelquefois de la Chose même qui est difficile à sentir, à saisir, à pénétrer. C’est une finesse de langage que peu d’étrangers sont capables de sentir. Savoir toutes les finesses d’une langue, d’un art.

Il se dit encore, absolument, pour désigner la Finesse d’esprit. Il y a beaucoup de finesse dans ses yeux, dans son regard, dans sa physionomie. Ses yeux expriment la douceur et la finesse. Pascal oppose l’esprit de finesse à l’esprit de géométrie.

Entendre finesse à quelque chose, Donner un sens malin et fin à quelque chose. Je ne sais pas quelle finesse vous entendez à cela. Je n’y entends pas finesse. C’est un homme qui entend finesse à tout.

Il signifie aussi Ruse, artifice. Finesse de renard. User de finesse. Par finesse. Suppléer à l’habileté par la finesse.

Il se dit également d’un Acte d’habileté, d’une ruse. Découvrir une finesse. Finesse grossière. Ses finesses ne trompent plus personne.

Fig. et fam., Des finesses cousues de fil blanc, Des finesses grossières et qu’il est aisé de reconnaître.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • finesse — [ finɛs ] n. f. • 1330; de 2. fin I ♦ Qualité de ce qui est fin (2.; II). A ♦ UNE, LES FINESSES. 1 ♦ Vieilli Plan ou action marquant la ruse. ⇒ artifice, astuce, ruse, stratagème. « La plus subtile de toutes les finesses est de savoir bien… …   Encyclopédie Universelle

  • finesse — Finesse. s. f. Qualité de ce qui est fin, delié. Vous ne considerez pas la finesse de cette toile, de cette estoffe. Il se dit aussi des choses d esprit & signifie Delicatesse d esprit. Cela est escrit avec finesse. cela est tourné avec finesse.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • finesse — Finesse, Ars, Artificium, Calliditas, Dolus, Fallacia, Stropha, Techna, Astutia, Versutia, Commentum. Finesse ou ruse, Ars strategematica. B. Finesses ou ruses de procez, Doli forenses fabrefacti. B. Bonne finesse, Astutior fallacia, Bonus dolus …   Thresor de la langue françoyse

  • Finesse — Sf Kunstgriff, Feinheit erw. stil. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. finesse, einem Abstraktum zu frz. fin fein, durchtrieben , aus spl. fīnus äußerstes, bestes , aus l. fīnis m./f. Grenze, Ende .    Ebenso nndl. finesse, ne. finesse, nschw …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • finesse — [fə nes′] n. [Fr < OFr fin, FINE1] 1. adroitness and delicacy of performance 2. the ability to handle delicate and difficult situations skillfully and diplomatically 3. cunning; skill; artfulness; craft 4. Bridge an attempt to take a trick… …   English World dictionary

  • Finesse — Fi nesse (? or ?), n. [F., fr. fin fine. See {Fine}, a.] 1. Subtilty of contrivance to gain a point; artifice; stratagem. [1913 Webster] This is the artificialest piece of finesse to persuade men into slavery. Milton. [1913 Webster] 2. (Whist… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • finesse — (n.) 1520s, from M.Fr. finesse fineness, subtlety, from O.Fr. fin subtle, delicate (see FINE (Cf. fine) (adj.)). The verb is first attested 1746, originally as a term in whist. Related: Finessed; finessing …   Etymology dictionary

  • finesse — [n] know how, maneuver acumen, adeptness, adroitness, artfulness, artifice, big stick*, bluff, cleverness, competence, con, craft, craftiness, cunning, delicacy, diplomacy, discernment, discretion, feint, gimmick, grift, guile, polish, quickness …   New thesaurus

  • finesse — ► NOUN 1) refinement and delicacy. 2) subtle skill in handling or manipulating people or situations. 3) (in bridge and whist) an attempt to win a trick with a card that is not a certain winner. ► VERB 1) do in a subtle and delicate manner. 2)… …   English terms dictionary

  • Finesse — Fi*nesse , v. i. [imp. & p. p. {Finessed}; p. pr. & vb. n. {Finessing}.] 1. To use artifice or stratagem. Goldsmith. [1913 Webster] 2. (Whist Playing) To attempt, when second or third player, to make a lower card answer the purpose of a higher,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Finesse — (fr.), Feinheit, Schlauheit, Verschmitztheit, seine Wendung in der Rede, Kunstgriff …   Pierer's Universal-Lexikon